Sculptures caprines en Terre de chEvres 

Inauguration

De droite à gauche : Haziz HAZIME, artiste;
François Bonnet, Président de la FRESYCA;
Colette BALLAND, vice-Présidente du
Conseil Régional Poitou-Charentes

Chef-Boutonne

Haziz HAZIME

Identification territoriale et patrimonialisation d’une culture doublée d’une économie vivante

Bien que fragilisée, l’économie caprine, ses Hommes et ses entreprises sont encore bien présents en Poitou-Charentes. Cette terre est historiquement marquée par une identité caprine forte. La gastronomie et l’art, inspirés par les chèvres, sont les meilleurs ambassadeurs de ce territoire, de sa culture et de son économie vivante. Ce projet, par l’implantation pérenne d’œuvres artistiques en plusieurs des hauts lieux de l’élevage caprin picto-charentais, entend associer, promotion d’une filière caprine fragile et menacée, mise en valeur du patrimoine régional et diffusion à tous de la culture territoriale, en rappelant aux habitants la présence des élevages de chèvres sur leurs territoires du quotidien.

Sculptures caprines

Le projet des sculptures caprines a pour objet de porter à la conscience des habitants et des touristes la présence des élevages de chèvres et de leurs entreprises sur ce territoire. Plus globalement, il vise à renforcer le lien entre éleveurs, habitants, lieux et territoires en transmettant ces savoirs relatifs à l’élevage caprin et sa culture afin de singulariser ce premier bassin de production européen et qu’il puisse être un ressort du développement local.

photo e. Baudry

Le projet comporte de 5 à 10 réalisations de sites sculptures caprines, chacune étant composée de trois chèvres de races différentes, une alpine, une saanen et une poitevine, de deux chevrettes, et d’un muret symbolisant un fromage. Ces œuvres sont destinées à être implantées sur des lieux publics (îlots, ronds points, places, etc.) qui auront été retenues par les collectivités locales.