la terre des chevres

Chaque région a son histoire, sa culture et ses traditions. Au cœur du Poitou et des Charentes, la chèvre a marqué les populations rurales par les bienfaits qu’elle a su prodiguer aux hommes depuis la nuit des temps. Les chevriers d’aujourd’hui sont les descendants de ces générations de paysans qui ont toujours conduit leurs chèvres sur les terres de ce pays auxquels ils étaient attachés. La chèvre, animal capricieux et intelligent, les a nourris, soignés et a même occupé leurs rêves qui ont construit nos mythes. Et ce souvent sans l’accord de l’Autorité régnante.

Cette tradition ancestrale s’est maintenue sur ce territoire au travers du travail qu’effectuent encore plus de deux mille éleveurs de chèvres dans la région. Ils vivent aux côtés des chèvres en restant leurs gardiens, en les nourrissant quotidiennement et en veillant à leurs descendances. L’évolution des marchés économiques les ont dernièrement conduit à s’adapter en spécialisant les systèmes d’élevage. De tradition à modernité, toute une filière s’est structurée pour valoriser un savoir faire reconnu. La filière caprine de Poitou-Charentes peut aujourd’hui s’enorgueillir de poursuivre l’installation de jeunes agriculteurs. Loin de s’éteindre, l’activité caprine dynamise les entreprises locales et participe à la vie socio-économique régionale. La chèvre est aussi cette richesse spécifique du pays. Elle est une tradition vivante en Poitou-Charentes.

Par ses potentialités agro-climatiques favorables et son fleuron d’industries laitières, la région est par excellence la terre d’accueil des chèvres. Les chevriers ont donc développé leurs troupeaux pour livrer le plus souvent leur lait à des transformateurs qui produisent cet « or blanc » du Poitou-Charentes : les fromages de chèvre.